Visiter Lyon en 2 jours !

Description

Récit de voyage de Rémi et Marie, originaires du Nord, partis à la découverte de Lyon, la ville des lumières, et son riche patrimoine architectural et culturel. Souvenirs inoubliables dans l’ancienne capitale des Gaules.

visiter lyon en deux jours

Visiter Lyon – JOUR 1 – Matin

Arrivés la veille en avion tard dans la soirée, nous avons rejoint directement notre hôtel dans le centre-ville, afin de faire le plein d’énergie pour une bonne nuit de sommeil.

Samedi, nous avons commencé notre week-end à Lyon en visitant la vieille ville (Vieux Lyon). Nous nous sommes levés tôt et avons pris de délicieux croissants en route avant de traverser le Rhône et la Saône. Le temps était parfait, ensoleillé mais pas trop chaud avec une brise matinale délicieuse pour nous réveiller en douceur. Nous avons été assez surpris de voir à quel point la ville était calme. Il y a un joli marché sur les bords du Rhône (Quai Victor Augagneur) mais même là c’était plutôt calme. Peut-être était-il encore trop tôt… Ce que nous ne savions pas, c’est que Lyon se réveille vraiment plus tard dans la journée et devient une ville vibrante le soir avec la foule dans les cafés et restaurants qui profitent de la douce joie de vivre dans cette cité très appréciée de ses habitants.

que faire à lyon

En arrivant dans le Vieux Lyon, nous avons d’abord découvert l’imposant Palais de justice historique de Lyon et visité la Cathédrale Saint-Jean-Baptiste. Puis, nous avons ensuite flâné dans les ruelles étroites du Quartier Saint-Jean avec leur atmosphère médiévale et leur architecture.
Il ne faut pas manquer dans la vieille ville les célèbres traboules de Lyon, qui sont des passages secrets à travers les bâtiments pour traverser d’une rue à l’autre. Ils étaient principalement utilisés par les marchands pour transporter leurs marchandises, mais aussi par la Résistance française pour échapper aux soldats nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les traboules ont parfois un style et une architecture uniques qui créent une atmosphère particulière lors de votre visite. Dans le Vieux Lyon, la plupart des traboules sont situées dans des bâtiments privés, il faut donc sonner aux interphones pour pénétrer à l’intérieur de ses montées d’immeubles. Cela donne une sensation très excitante et mystérieuse, presque clandestine !

Pour le déjeuner, nous avons dégusté de délicieuses quenelles de brochet et andouillette dans un bouchon lyonnais, restaurant traditionnel lyonnais à l’ambiance conviviale et à la cuisine simple et généreuse. Nous sommes allés au Comptoir du Bœuf et nous avons été agréablement surpris pour la qualité et le service ! Il est conseillé de réserver à l’avance car la terrasse se remplit rapidement après 12h00.

Visiter Lyon – JOUR 1 – Après-midi

Fourvière (« la colline qui prie ») : Théâtre antique et cathédrale

Dans l’après-midi, après ce repas copieux, nous avons décidé de remédier à la situation en gravissant la colline de Fourvière, surnommée la Colline mystique par Jules Michelet qui voulait souligner l’opposition entre Fourvière « la colline qui prie » et la Croix-Rousse « la colline qui travaille ».

Nous avons visité le Théâtre antique de Lyon, le plus ancien théâtre français construit par l’empereur romain Auguste en -15 av. J-C. Étonnamment, le site a été bien préservé à travers les âges et, bien qu’il ne soit pas aussi grand que ce que l’on pourrait attendre d’un théâtre qui accueillait plus de dix mille personnes sur 120, il est quand même assez impressionnant. L’accès aux théâtres romains est gratuit mais il faut payer pour visiter le Musée Gallo-Romain.

Ensuite, nous sommes allés à la Basilique Notre-Dame de Fourvière, située un peu plus haut. Avec sa grande architecture romane et byzantine, la basilique est assez impressionnante et s’élève au-dessus de Lyon comme le Sacré-Cœur domine Paris.

Basilique Notre-Dame de Fourvière

Nous redescendons ensuite vers le Vieux Lyon par la Montée des Chazeaux et nous nous dirigeons vers le centre-ville de Lyon, place Bellecour et la rue de la République.

Le soir, dîner aux Terrasses de Lyon (Villa Florentine). Le restaurant étant situé près de Fourvière, nous avons donc dû reprendre la Montée des Chazeaux mais cette fois-ci en remontant par les 228 marches. Nous étions essoufflés
Les Terrasses de Lyon est un restaurant étoilés Michelin (une étoile). Normalement, nous préférons les restaurants milieu de gamme, mais étant à Lyon, la capitale française de la gastronomie, et célébrant un anniversaire, nous avons fait une exception. Le dîner était délicieux, bien que je trouve toujours difficile d’en avoir pour son argent lorsque vous payez autant pour un repas ! Le clou du menu ? Certainement, le Pigeon royal d’Anjou. Le restaurant offre également une belle vue sur la ville et sur le Mont-Blanc lorsque le ciel est dégagé.

Visiter Lyon – JOUR 2 – Matin

Parc de la Tête d’Or, Croix-Rousse

Le deuxième jour de ce week-end à Lyon, nous avons acheté des viennoiseries en chemin et nous nous sommes ensuite dirigés vers le Parc de la Tête d’Or, le plus grand parc lyonnais. Nous avons fait le tour du lac à vélo et visité le zoo. Si Lyon n’est certainement pas la ville urbaine la plus oppressante avec ses jolies rues et ses deux fleuves, le Parc de la Tête d’Or reste une belle escapade naturelle.
Nous avons ensuite pris le Pont Winston Churchill pour atteindre la Croix-Rousse de Lyon, surnommée « la colline qui travaille » car en effet, le quartier a été un lieu important de l’industrie de la soie en Europe. A cause de ce passé, la Croix-Rousse compte de nombreux Traboules comme dans le Vieux Lyon.

La Traboule la plus célèbre est située au carrefour de Colbert Square et de la rue Diderot. De là, vous pouvez descendre presque tout le quartier de la Croix-Rousse en suivant ce panneau dans chaque rue suivante.
Après avoir déambulé sur les pentes de la Croix-Rousse, nous sommes redescendus dans le 1er arrondissement pour un peu de repos et avons dégusté un délicieux café sur la place des Terreaux, face à la somptueuse fontaine de Bartholdi et du musée des Beaux-Arts de Lyon.

pentes de la croix rousse

Nous avons déjeuné au Burgundy Lounge, un restaurant à thème vin de Bourgogne qui vous propose une expérience culinaire passionnante : vous choisissez votre vin de Bourgogne et le chef vous propose un menu surprise qui correspond à votre choix. Le vin était épatant, la nourriture très décente et l’ensemble à un prix raisonnable donc nous le recommanderions certainement ! Le seul inconvénient est que le Burgundy Lounge n’a pas de terrasse, vous ne pouvez donc pas profiter du soleil au déjeuner.

Visiter Lyon – JOUR 2 – Après-midi

Hôtel de Ville, Opéra

Après le déjeuner, nous avons continué à explorer le 1er arrondissement pour la dernière balade de ce week-end à Lyon. Nous passons devant l’Hôtel de Ville de Lyon, l’Opéra Nouvel construit entre 1985 et 1993, et la Paroisse Catholique Saint-Nizier.
Nous souhaitions également visiter le Musée des Beaux-Arts de Lyon, mais nous étions un peu à court de temps et nous pensions aussi que ce serait dommage avec un si bel après-midi ensoleillé.
Nous avons ensuite marché lentement jusqu’ à la gare de la Part-Dieu pour prendre le Rhône-Express jusqu’ à l’aéroport. Le trajet dure 30 minutes et coûte 25,70 euros.

visiter lyon en deux jours

Ce week-end de 2 jours à Lyon a été très agréable et nous a donné une bonne impression de la ville et de ses différents quartiers. La prochaine fois que nous reviendrons, nous essaierons de rester plus longtemps et d’utiliser Lyon comme base pour explorer la nature environnante et les villages adjacents qui réservent, il paraît, de nombreuses surprises…