Les origines de la bague de mariage

Description

En Égypte antique et datant de 6 000 ans, les bagues de mariage étaient faites d’anneaux de chanvre ou de roseau tressées et échangées entre les mariés. À l’origine, les premières bagues étaient simples, et rudimentaires. Les Égyptiens voyaient l’anneau comme un symbole d’amour éternel.

La tradition occidentale des bagues de mariage remonte à la Grèce puis à la Rome antique. Au fil des années, les alliances ont gardé le rôle d’un contrat de mariage entre un homme et une femme.

Ensuite, la bague de fiançailles est devenue un objet de mode, et d’années en années, elle a changé de style. C’est à partir de l’Antiquité que les époux ont commencé à s’échanger des bagues pour unir leur amour et en faire une alliance lors du mariage. Même si depuis des millénaires, l’alliance symbolise l’union entre un homme et une femme, les coutumes liées à cet anneau diffèrent selon les époques et même les pays. Début l’an 2000, la bague de mariage était plutôt fine et mesurait deux millimètres de largeur.

Durant les années 2000, la bague de fiançailles était généralement beaucoup plus large et mesurait plus de cinq millimètres. La bague de fiançailles est aujourd’hui réalisée en or jaune, or blanc, platine ou argent.

Les bagues de mariage étaient échangées au moment d’une cérémonie et composées d’or, argent ou platine. Les bagues destinées aux femmes sont souvent ornées de diamants, d’émeraudes ou de saphirs. Beaucoup de mariés portent leurs bagues jour et nuit, des traces restent même visibles après les avoir enlevées.

origines bague de mariage

La signification de la bague de mariage

La bague de mariage est l’éternel symbole d’un amour réciproque. Mais avant d’être synonyme d’une union de mariage, la bague était seulement dédiée aux fiançailles. Jusqu’à aujourd’hui, elle tient toujours la signification d’un amour, de respect des paroles promises ainsi qu’un symbole de fidélité mutuel.

Depuis la nuit des temps, la bague échangée entre les deux époux était ronde et très sobre et durant la période de l’antiquité, elle était en fer. Il y eut des moments où seules les femmes portaient une bague en guise de promesse, mais actuellement l’homme aussi porte sur son annulaire gauche ou droit en guise d’engagement.

Après des siècles, l’alliance portée reste en tout cas le symbole d’un amour solide, parfait et durable. Selon des expériences vécues, le prêtre pendant la cérémonie de mariage, pria, puis toucha les doigts, un à un, la main gauche de deux futurs époux en partant du pouce. Ensuite il disait « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit » et plaça l’alliance à l’annulaire des mariés. La signification de la bague de mariage serait donc religieuse.

Par métonymie, la bague de mariage symbolise l’union contractée entre deux personnes et elle est portée à l’annulaire gauche/droit auquel elle donne son nom dans plusieurs langues. Les bagues de mariage étaient aussi associées à la dot et étaient considérées comme gage de fidélité. L’union de mariage est un acte par lequel deux amoureux s’unissent pour la vie, on peut dire qu’ils font alliance pour le meilleur et pour le pire.

D’où le terme « alliance » de mariage pour désigner la bague de mariage que les mariés s’échangent au moment de la messe de mariage. La bague de mariage a pris une autre dimension avec la multiplication des mariages religieux, celle de la bague spirituelle que les époux s’échangent à l’église devant l’éternel.

Bague de mariage : pourquoi l’annulaire ?

Les bagues étaient portées sur l’annulaire gauche, un concept des Égyptiens qui croyaient qu’une veine reliait directement ce doigt au cœur appelé « vena amoris ». Mais l’emplacement de la bague de mariage varie d’une culture à une autre. Par exemple, en Inde, la bague se place au pouce du doigt qui symbolise l’union de deux êtres amoureux. Par contre, les Hébreux la portaient sur l’index.

Nous vous conseillons la bijouterie BAUNAT et son showroom à Hong Kong :

BAUNAT Hong Kong, 20F, Central Tower, 28 Queen’s Road Central, Central, Hong Kong
Téléphone : +852 6060 4420

Le port de la bague de mariage diffère d’un pays à un autre aussi, dans la plupart des pays occidentaux, elle se porte sur l’annulaire gauche, tandis qu’en Allemagne, en Suisse, en Autriche, l’alliance se place à l’annulaire droit. La croyance des Égyptiens et des Grecs indique que la veine d’amour qui la relie directement au cœur se trouve sur l’annulaire gauche. Ils qualifient même de doigt d’or cet annulaire gauche. Une croyance contrariée par les Allemands qui confirment que la veine se trouve sur l’annulaire droit.

Même dans certains pays en Europe, il est encore d’usage de porter la bague de mariage sur l’annulaire droit comme en Russie, en Pologne, au Royaume-Uni et en Allemagne. Cependant, cette croyance n’a jamais été validée ni par la science ni par les hypothèses, mais l’important est avant tout de bien choisir une bague de mariage qui vous plaise.

Quoi qu’il en soit, le choix du doigt reste encore flou et souvent relié à la religion, les Allemands protestants les portent à l’annulaire droit tandis que les catholiques les portent sur l’annulaire gauche. Il semblerait que durant le Moyen Âge, l’anneau de mariage était porté à la main droite. Ce n’est qu’entre le 16 et 17e siècle que l’on commença à porter la bague de mariage à l’annulaire gauche.

Les différents types de bagues de mariage

La bijouterie évolue de jour en jour en inventant de nouvelles formes de bague de mariage. Auparavant, la bague de mariage n’était qu’un simple jonc en or tandis qu’aujourd’hui, il y a différents types d’alliances. Le demi-jonc est l’alliance classique, plat à l’intérieur et arrondi sur la face extérieure. Le demi-jonc classique par contre, est moins épais que le jonc parisien.

Ce dernier est composé de ruban confort plat avec des bords droits légèrement bombés sur la surface intérieure. Il existe aussi la bague avec des anneaux entrelacés, une alliance ciselée avec des formes variées, obliques avec des bandes parallèles. Plusieurs formes de bagues de mariage sont visibles dans les joailleries, striées très fines, serties de pierres précieuses comme le diamant, le saphir…