Banques en ligne : quels sont leurs véritable atouts ?

Description

S’il y a de plus en plus de clients des banques traditionnelles qui commencent sérieusement à réfléchir à l’idée d’ouvrir un compte dans une banque en ligne, c’est évidemment pour une question d’économies sur les frais bancaires, en premier lieu. En moyenne, en 2017, les Français ont payé environ 193 € de frais bancaires, ce qui représente une augmentation de 2,2 % en comparaison de 2016. Et le pire, c’est que ces frais augmentent en continu depuis maintenant 7 ans, et que leur le rythme de leur progression est supérieur à celui de l’inflation…

Dans ces conditions, on peut aisément comprendre le mouvement de migration qui est en train de s’effectuer en direction des banques en ligne qui proposent non seulement des frais bancaires nettement moins chers – Boursorama Banque faisait par exemple payer à ses clients 11,75 € en moyenne en 2017, mais également un certain nombre d’avantages qui leur donnent une réelle valeur ajoutée.

avantage banque en ligne

Des frais bancaires nettement moins chers

Lorsque l’on prend la peine de consulter son relevé de frais annuels, on constate que les banques classiques ne se gênent pas pour faire payer quasiment toutes les opérations des plus simples aux plus complexes.

L’hyperfacturation, une pratique courante chez les banques classiques…

Même les opérations les plus basiques, comme par exemple le fait de retirer en dehors du réseau de sa banque est maintenant associé à des frais, si jamais il y a un dépassement d’un certain nombre de retraits chaque mois…
On ne parle pas non plus des frais de tenue de compte qui sont en moyenne de 30 € ni des cotisations pour les cartes bancaires qui atteignent en moyenne 45 € par an. Si la moyenne de dépenses des français dans leurs comptes bancaires est d’environ 193€, certaines banques sont friandes des frais abusifs, et la facture peut très rapidement grimper en conséquence. Cet état de fait est d’ailleurs régulièrement dénoncé par les différentes enquêtes de consommateurs qui dénoncent ces politiques proches de l’escroquerie.

…qui n’existe pas dans les banques en ligne

Il suffit de consulter un comparatif des banques en ligne de qualité comme celui de Détective Banque, pour constater que d’un point de vu tarif la différence est vraiment criante avec les banques en ligne.

Voici les éléments à travers lesquelles vous pourrez réaliser des économies concrètes en ouvrant un compte auprès d’une banque sur internet :

  • Absence de frais de tenue compte: ce qui vous fera économiser environ une trentaine d’euros par an.
  • Carte bancaire gratuite : l’économie réalisée ici est de 45 € en moyenne par an. Attention toutefois, certaines banques en ligne exigent un minimum d’utilisation de la carte bancaire, faute de quoi vous pourrez payer des frais de non utilisation de la carte bancaire de l’ordre de 5 euros par mois.
  • Assurance des moyens de paiement gratuite : l’économie réalisée est ici d’environ 25 € par an, sachant que les banques proposent un package gratuit incluant un nombre de garanties et d’assistances de base.
  • Commissions d’intervention : la plupart des banques en ligne ne les facturent pas, ce qui vous fera économiser sur votre profil environ 8 euros par opération.
  • Les frais de virement et de paiement à l’étranger : avec les banques en ligne, ils sont de l’ordre de 2 % par opération en moyenne, alors que les banques « en durs » les facturent plus de 3 % en moyenne.

Accumulées, ces économies peuvent vous permettre d’en faire de grosses sur une année, notamment à travers l’absence de frais de tenue de compte et la possibilité de jouir d’une carte bancaire gratuite ; ce sont d’ailleurs ces deux éléments qui constituent le gros des économies réalisables. Mieux, les banques en ligne vous proposent même de gagner de l’argent à travers les offres de bienvenue qu’elles proposent pour leurs nouveaux clients….

Les offres de bienvenue alléchantes

L’offre de bienvenue est une prime qui est versée pour remercier le client d’avoir fait le choix d’ouvrir un compte dans la banque en ligne. Généralement, elle est versée en une seule fois et son montant moyen est environ de 80 €, tarif pratiqué par les « puresplayers » comme ING Direct, Boursorama Banque, Hello Bank ou encore Fortuneo.

L’ironie est donc que les banques en ligne proposent non seulement de faire des économies mais également de gagner de l’argent puisqu’à travers cette offre de bienvenue elles vous remboursent quelque part la moitié de ce que vous avez dépensé l’année dernière avec votre banque classique. Sachez que le versement de cette prime peut être rapide comme prendre plusieurs semaines en fonction des banques, mais quelle est bien effective. Elle constitue souvent un facteur décisionnel important de la part des prospects.

Des promotions sur les produits bancaires

Même si ce n’est pas une pratique encore très généralisée qui reste pour l’instant cantonnée à l’offre de bienvenue sur le compte courant, on remarque que les banques en ligne, à mesure qu’elles diversifient leurs produits bancaires, s’ouvrent petit à petit à l’idée de mener une politique promotionnelle de plus en plus intense.

On en veut pour preuve les offres de bienvenue qui commencent à fleurir pour l’assurance-vie ou encore pour les livrets d’épargne mais également, toujours concernant le volet épargne, la mise en place de taux boostés, par exemple à 2 % bruts pendant plusieurs mois, ce qui constitue assurément des arguments commerciaux intéressants.

Une accessibilité plus importante

Etant donné le cœur de cible des banques en ligne, à savoir les personnes qui en ont assez de payer trop cher leurs frais bancaires mais également ceux qui ont un profil connecté, il était assez logique que l’accessibilité soit au cœur de la stratégie des banques sur Internet.

Concrètement, cette orientation s’exprime à travers la multiplication des moyens d’entrer en contact avec le service clientèle, que ce soit par téléphone, tchat, mail ou par visioconférence, qui permettent aux clients de dialoguer plus facilement et plus rapidement avec leur banque.

Par ailleurs, on note que les horaires des services clients sont élargis. Il n’est pas étonnant de voir une banque fermer à 21 heures par exemple. La qualité du service clientèle est un argument important pour les banques en ligne qui savent bien que ce critère fait partie des facteurs qui sont cités lorsqu’un client recommande une banque à l’un de ses proches.

La recommandation sociale est l’un des aspects qui est au cœur de la stratégie des banques en ligne et c’est la raison pour laquelle elles s’efforcent toujours de mettre le client cœur de leur satisfaction, car elles savent que la recommandation est un levier d’acquisition qui peut s’avérer très puissant pour elles.

Des outils intéressants

En outre, on constate que les banques en ligne s’efforcent au maximum de tendre vers l’innovation pour leurs services afin de correspondre aux attentes digitales de leurs clients. C’est ainsi que l’on a vu naître de nombreuses possibilités pour par exemple gérer ses dépenses avec les outils spécialement conçus en ce sens, ou encore des applications permettant d’épargner automatiquement. D’autres outils intéressants comme le coaching budgétaire ou encore la possibilité de réaliser des opérations de financement participatif auprès de PME est également en train de se développer.

En conclusion

En conclusion, la politique tarifaire des banques en ligne reste l’argument majeur qui explique le succès de ces établissements bancaires sur internet.

D’autre part, les banques ont bien compris que l’aspect promotionnel avait également un impact fort dans l’esprit des internautes et c’est pourquoi elles multiplient les opérations du genre au-delà de l’ouverture du compte courant.

On peut donc s’attendre dans les mois venir à une multiplication de ces opérations, d’autant que le secteur est en train de devenir de plus en plus concurrencé, avec dernièrement l’arrivée de la banque du Crédit Agricole « Eko » ou celle de l’opérateur téléphonique Orange, « Orange Bank », qui entendent prendre leur part du gâteau.

On peut donc s’attendre à un double mouvement d’évolution de la part des banques en ligne axé sur un renforcement de l’aspect promotionnel et également technologique, afin de satisfaire les clients qui prennent de plus en plus le réflexe de comparer les offres des banques entre elles.